• Intolérance à l'histamine | Symptômes | Causes | Aliments | Remèdes

    Intolérance à l'histamine

    Il existe encore beaucoup de gens qui ignorent tout du syndrome d'intolérance à l'histamine. D'après les experts, au moins 1% de la population mondiale souffre d'intolérance à l'histamine et les femmes d'âge moyen semblent être les plus sensibles, puisqu'elles représentent 80% des personnes touchées.

    Découvrez ce qu'est l'histamine et les symptômes causés par l'intolérance à l'histamine. Pour quelles raisons certaines personnes souffrent-elles de l'intolérance à l'histamine ? Quels sont les aliments qu'elles doivent éviter de consommer ? Quels aliments contiennent moins d'histamine et qu'il faut privilégier dans son régime alimentaire ? Quels médicaments faut-il éviter de prendre lorsqu'on souffre de l'intolérance à l'histamine ? Existe-t-il des remèdes contre ce syndrome ou un traitement efficace contre l'intolérance à l'histamine ?

    L'intolérance à l'histamine - Définition

    Selon la revue allemande Deutsches Ärzteblatt International, la définition de l'intolérance à l'histamine est la suivante :"Déséquilibre entre l'histamine accumulée dans l'organisme et sa capacité à la dégrader".

    En clair, cela signifie que nous ne sommes pas nécessairement plus sensibles à l'histamine, mais que nous en avons trop dans notre corps. Il y a plusieurs raisons pour lesquelles l'histamine s'accumule dans le corps. La raison principale est due au fait que la molécule ne se dégrade pas en quantité suffisante.

    Histamine - Son rôle dans le corps

    Alors que la plupart des gens associent probablement l'histamine avec des réactions allergiques, l'histamine est en fait un élément important qui remplit ces trois fonctions essentielles :

    1. Un mécanisme de réaction inflammatoire dilatant les vaisseaux sanguins pour permettre aux globules blancs d'atteindre et de neutraliser les envahisseurs.

    2. Un facteur d'acide gastrique aidant à digérer les aliments.

    3. Un rôle de neurotransmetteur, un intermédiaire chimique qui passe d'un neurone à l'autre dans le système nerveux.

    Ces trois fonctions sont vitales pour la vie humaine. Mais quand les taux d'histamine se déséquilibrent, nous pouvons être victime de perturbations importantes sur le plan de la santé. Le résultat peut même être mortel !

    Les causes du blocage de l'enzyme diamine oxydase

    Les deux enzymes principales qui métabolisent ou décomposent l'histamine dans le corps humain sont la N-méthyltransférase (HMT) et la diamine oxydase (DAO).

    C'est surtout à cause de l'échec de la DAO que l'histamine s'accumule dans les tissus et provoque des symptômes hostiles.

    Mais qu'est-ce qui cause 'la panne' de l'enzyme DAO ou diamine oxydase ? Il existe des coupables internes et externes.

    1. Certains aliments (consultez-les plus bas) que nous mangeons peuvent bloquer l'activité de la DAO.

    2. Certains aliments (consultez-les plus bas) ont des taux élevés d'histamine et peuvent conduire à un excès d'histamine.

    3. Les médicaments (consultez-les plus bas) - à la fois sur ordonnance et en vente libre - peuvent empêcher la DAO de faire son travail.

    4. Certains problèmes de santé intestinale peuvent empêcher l'action de la DAO. Parmi ces maladies, citons la maladie de Crohn, la colite ulcéreuse, le syndrome de l'intestin qui fuit, que les maladies gastro-intestinales, la sensibilité au gluten et la prolifération bactérienne de l'intestin grêle (SIBO).

    5. Certains aliments (consultez-les plus bas) - même ceux qui ne contiennent pas d'histamine - peuvent exacerber le problème car ils peuvent déclencher la libération d'histamine par l'organisme.

    6. La lumière ultraviolette : Des recherches récentes suggèrent que la lumière UV peut déclencher une libération d'histamine supplémentaire.

    Les symptômes de l'intolérance à l'histamine

    Les personnes souffrant d'une intolérance à l'histamine souffriront d'une variété de symptômes aussi longtemps que leurs mécanismes de défense typiques atteindront des taux anormalement élevés d'histamine qui vont au-delà de la capacité normale du corps à les décomposer.

    La liste ci-dessous reflète seulement quelques-uns des symptômes d'allergie parmi les plus importants. Il est donc sage de considérer l'intolérance à l'histamine lorsque plusieurs symptômes apparaissent parmi ceux-ci :

    • Urticaire ou démangeaisons

    • Gonflement ou inflammation des lèvres

    • Fièvre

    • Fréquence cardiaque rapide

    • Éternuement

    • Problèmes de sinus, rhume chronique

    • Congestion

    • Nausées ou vomissements

    • Démangeaisons

    • Hypotension

    • Hypertension

    • Reflux d'acide

    • Mal de tête

    • Flush (rougeur soudaine)

    • Fatigue

    • Vertiges

    • Difficulté à dormir

    • Indigestion

    • Conjonctivite

    • Problèmes respiratoires

    • Anxiété

    • Cycle menstruel anormal

    • Crampes abdominales

    Malheureusement, ce vaste éventail de symptômes conduit généralement à un diagnostic incorrect. Qui s'imaginera que cela peut être la cause d'une intolérance à l'histamine ? Les problèmes de santé s'aggraveront sans doute parce que le patient continuera probablement de manger des aliments jugés sains et nutritifs qui sont pourtant les déclencheurs de l'intolérance à l'histamine !

    Il faut souvent du temps pour diagnostiquer avec précision une intolérance à l'histamine. Il faut d'abord exclure des allergies alimentaires, les réactions au lactose, au gluten ou au fructose.

    Dans le cas d'une forte suspicion d'une intolérance à l'histamine, suivez un régime pauvre en histamine pendant 10 à 14 jours pour vous rendre compte si votre état de santé est le résultat d'une intolérance à l'histamine !

    Les aliments à éviter si vous souffrez d'intolérance à l'histamine

    Aliments riches en histamine :

    Les boissons alcoolisées fermentées, en particulier le vin, le champagne et la bière

    Le vinaigre et les aliments contenant du vinaigre : cornichons, mayonnaise, olives, ketchup, moutarde …

    Les aliments fermentés comme la choucroute et les produits contenant de la levure

    Les aliments aigres : crème sure, lait aigre, babeurre, pain aigre …

    La charcuterie : salami, jambon cru, jambon cuit, jambon fumé, pepperoni, hot-dogs, saucisses …

    Le poisson fumé et certaines espèces de poissons : maquereau, mahi-mahi, thon, anchois, sardines …

    Les fruits de mer

    Les champignons

    Les plats cuisinés

    Les haricots et légumineuses : pois chiches, soja, arachides …

    Les légumes : avocats, aubergines, épinards et tomates

    Les collations salées et les bonbons avec conservateurs et colorants artificiels

    Les fromages affinés à pâte dure ou molle

    Le fromage de chèvre

    La plupart des agrumes : orange, citron, lime, pamplemousse …

    Les fruits séchés : abricots, pruneaux, dattes, figues, raisins secs …

    Les noix : noix, noix de cajou, cacahuètes …

    Le chocolat et autres produits à base de cacao

    Les épices : curry, poivre de Cayenne, piment, clous de girofle, cannelle, muscade, anis

    Aliments qui bloquent l'activité de la DAO :

    L'alcool

    boissons énergisantes

    Le thé noir

    Le thé Mate

    Le thé vert

    Aliments qui libèrent de l'histamine :

    L'alcool

    La banane

    Le chocolat

    Le lait de vache

    La noisette

    La papaye

    L'ananas

    Les fruits de mer

    La fraise

    La tomate

    Le germe de blé

    Beaucoup d'additifs, de conservateurs artificiels et de colorants tels que les benzoates, les sulfites, les nitrites, le glutamate et les colorants alimentaires

    Les aliments à privilégier si vous êtes intolérant à l'histamine

    Voici une liste d'aliments à faible teneur en histamine :

    Viande fraîchement cuite, volaille (congelée ou fraîche)

    Poisson fraîchement pêché

    Œufs

    Céréales sans gluten : riz, quinoa

    Beurre d'arachide pur

    Fruits frais : mangue, poire, pastèque, pomme, kiwi, cantaloup, raisin

    Légumes frais (sauf les tomates, les épinards, l'avocat et l'aubergine)

    Substituts laitiers : lait de coco, lait de riz, lait de chanvre, lait d'amande

    Huiles de cuisson : huile d'olive, huile de coco

    Tisanes

    Remarques : Régime d'élimination : L'une des premières choses que les médecins recommandent pour faire face à l'intolérance à l'histamine est de suivre un régime d'élimination. Vous supprimerez certains aliments un à la fois afin de vous rendre compte comment votre corps réagit. Ces aliments sont ensuite réintroduits et les symptômes sont surveillés.

    Les médicaments qui empêchent la DAO de métaboliser l'histamine

    Certains médicaments interfèrent avec l'enzyme DAO, réduisant son activité :

     Aminophylline

     Amitriptyline

     Chloroquine

     Acide clavulanique

     Isoniazide

     Métoclopramide

     Propafénone

     Vérapamil

    Des médicaments anti-inflammatoires et antidouleur peuvent augmenter la libération d'histamine chez les personnes souffrant d'allergies :

     Acide méfénamique

     Diclofénac

     Indacétacine

     Flurbiprofène

     Naproxène

     Kétoprofène

     Acide acétylsalicylique (Aspirine)

    Traitement et Remèdes contre l'intolérance à l'histamine

    • Il n'existe actuellement aucun remède contre l'intolérance à l'histamine. La clé du succès c'est d'apprenne à s'adapter à un régime pauvre en histamine et à pouvoir bien le gérer.

    • Le patient doit éviter le stress.

    • Les symptômes peuvent être soulagés avec l'aide de ce qui suit de :

    1. ANTIHISTAMINES : H1, H2, H3, H4, ... bloqueurs des récepteurs en fonction des symptômes du patient.

    2. SUPPLÉMENTS D'ENZYME DE DAO

    3. SUPPLÉMENTS DE VITAMINE ET DE MINÉRAUX : La vitamine C qui abaisse le taux d'histamine dans le sang, la vitamine B6 qui est un cofacteur important de l'enzyme diamine oxydase, le calcium qui réduit le développement des papules œdémateuses et des rougeurs de la peau, le zinc qui possède des propriétés anti-allergiques et anti-inflammatoires et contraint la libération d'histamine, le cuivre qui est capable d'élever légèrement le taux plasmatique de DAO, le magnésium qui augmente indirectement le seuil de la réaction allergique, le manganèse qui augmente l'activité de la diamine oxydase, la vitamine B1, la vitamine B12 et l'acide folique.

    Auteur : Alexis ROGER